Le louchébem (*)

 930x,3426-10-Un-boucher-rue-de-Grenelle,Paris
« On l’appelait tête à claques,
C’était un petit rougeaud.
Il découpe la barbaque,
On l’appelle monsieur Jo.

 

Madame à la devanture
Mes totaux et mon totem
D’un coup d’oeil torche la hure
Du somptueux louchébem,

 

Qui soudain sourit aux anges
Quand, d’un petit air dévot,
Mademoiselle Solange
Lui demande un coeur de veau. »

 

Lucien Feuillade, Le boucher, Les familiers

 
(*) Louchébem : boucher, en argot des bouchers parisiens et lyonnais, à découvrir dans largonji des louchébems


Illustration : Doisneau, Un boucher rue de Grenelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :