L’Empereur et l’homme

Wulingyuan_4

« L’Empereur Jaune se rendit un jour au nord de la Rivière rouge, escalada le Mont K’oun-Loun et du regard embrassa le sud. De retour chez lui, il s’aperçut qu’il avait perdu sa perle obscure. Il chargea Connaissance d’aller la retrouver, mais ce fut en vain. Il envoya Vue perçante, mais elle revint bredouille. Il envoya Dispute, qui ne la trouva pas plus. Il envoya finalement Sans Rien, qui la retrouva. « Etrange, se dit-il que ce soit Sans Rien qui l’ait retrouvée ! »

Tchouang-Tseu, chapitre XII, Ciel et  Terre,
cité par Jean-François Billeter dans Leçons sur Tchouang-Tseu, Editions Allia


Illustration : Wulingyuan, Zhangjiajie, province du Hunan, Chine, image wikipédienne

Advertisements
1 commentaire
  1. Comme dirait Bernard Pivot, cette perle disparue était peut-être – et sûrement – en forme d’accent circonflexe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :