Dix-sept syllabes et un chat…

img_7182_staringcontest_handsonbowie_0115

Un chat me regarde
le blanc de l’oeil
Qu’y voit-il ?

Henri Brunel, Au pays des haïkus


Illustration empruntée à Hands on Bowie, merci Herman !

Publicités
4 commentaires
  1. Herman a dit:

    De rien! Thank you so much for using this post. Merci bien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :