Divagation poétique

gorleston-psalter

« Au Moyen-Age, l’aube était verte
le soir rouge,
le monde allait comme ça
Les tournois étaient blancs
ou très pâles
c’était la boue et l’or
Les arbres, déjà, étaient noirs
Il y avait des chevaux et des oies
et tant de lois
que c’était facile
de tordre le matin les cheveux du soir,
que c’était facile et pitié
d’écrire
quand il y avait des chasses
et qu’elles duraient mille ans
le temps d’un vol lourd,
le temps d’une neige sur un vitrail… »

Pierre Peuchmaurd, Histoire du Moyen Age


Illustration : Depuis le site de la British Libray, The Gorleston Psalter, made in the early fourteenth century for the church at Gorleston in Norfolk, rich in marginal illustrations often of animals (Le psautier de Gorleston, fabriqué au début du quatorzième siècle pour l’église de Gorleston, dans le Norfolk, regorge d’illustrations marginales, le plus souvent, d’animaux).

Advertisements
1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :